Combien de temps les serpents peuvent-ils rester sans eau?
29 novembre 2020
Que fait le sel aux serpents?
29 novembre 2020

Quels animaux posent des menaces serpents dans la nature?

Les serpents attaquent-ils immédiatement leurs prédateurs ou utilisent-ils le camouflage?

Lorsque vous possédez un serpent ou que vous l’aimez, vous devez tout savoir sur eux, et leurs mécanismes de défense sont l’un de leurs traits les plus importants.

Vous devez demander:

Comment les serpents se protègent-ils?

Les serpents ont plusieurs stratégies de protection pour éviter les confrontations avec les prédateurs. Ils ne mordent ou attaquent généralement qu’en dernier recours. Les serpents préfèrent généralement fuir, se cacher ou effrayer les prédateurs en premier.

comment les serpents se protègent-ils

Quels prédateurs attaquent les serpents?

Bien que les serpents semblent au sommet de nombreuses chaînes alimentaires, les grands prédateurs mangent souvent des serpents.

Les oiseaux de proie comme les hiboux, les faucons et les aigles chasseront et mangeront des serpents lorsqu’ils en auront l’occasion.

Le drapeau du Mexique représente un aigle mangeant un serpent.

Les chats, sauvages et domestiques, attaqueront et mangeront également des serpents.

Les mammifères sauvages comme la mangouste et le blaireau de miel mangent des serpents comme l’une des principales parties de leur alimentation.

Les humains attaqueront et tueront les serpents, généralement pas par faim mais par peur.

De nombreux humains traitent les serpents comme un ravageur lorsqu’ils sont rencontrés dans les maisons, les garages et les terres agricoles.

Bien que certains serpents soient dangereux pour les humains, beaucoup ne feront aucun mal et tenteront de fuir les humains plutôt que d’attaquer.

Les alligators et les caïmans mangent parfois des serpents, mais ils ne font pas régulièrement partie de l’alimentation de ces reptiles.

Certaines espèces de serpents se livrent à l’ophiophagie ou au comportement de manger d’autres serpents.

Les serpents royaux sont particulièrement connus pour leur ophiophagie.

Que font les serpents lorsqu’ils rencontrent un prédateur?

Les serpents vont d’abord se cacher, s’échapper ou effrayer les prédateurs avant de se défendre par une attaque.

Les serpents ont une certaine protection corporelle sous la forme de leurs écailles.

Cependant, bon nombre de leurs prédateurs ont des dents, des griffes ou des serres acérées, ce qui rend leur équipement de protection court.

Par conséquent, les serpents ont besoin d’autres stratégies pour se protéger.

Cache

De nombreux serpents ont une coloration beige, brune, grise ou verte car ils se fondent dans leur environnement grâce au camouflage.

Un serpent en danger se cache souvent parmi les rochers, les arbustes et la terre.

Il attendra ensuite que le prédateur passe ou cherchera une chance de s’échapper.

D’autres serpents se cacheront dans des terriers déjà creusés dans le sable ou la terre.

Ils peuvent même creuser leurs terriers pour se cacher.

Les serpents à nez plat, par exemple, utiliseront leur nez retroussé pour creuser des terriers.

S’échapper

Si un serpent voit une opportunité, il s’éloignera rapidement de son prédateur.

La taille et la forme des serpents signifient qu’ils se déplacent à travers des ouvertures étroites et rapidement le long des surfaces planes loin du danger.

Les serpents grimpent également aux arbres et aux poteaux, ce qui aide lorsqu’ils sont poursuivis par un prédateur terrestre ou terrestre.

Effrayer les prédateurs

Les serpents font souvent des signaux et des gestes défensifs pour dire à un prédateur de reculer.

La plupart des serpents sifflent, ce qui est un bruit effrayant pour les autres animaux.

Les crotales sont bien connus pour secouer la queue et faire un bruit de cliquetis pour effrayer leurs prédateurs.

Étant donné que les crotales réussissent si bien à effrayer les prédateurs en cliquetant, des espèces comme le serpent rat font parfois vibrer leur queue dans les hautes herbes, imitant le son d’un serpent à sonnette.

D’autres comportements incluent la cagoule, vue chez les cobras.

Lorsqu’il est menacé, un cobra élargit les côtés de son cou près de sa tête, formant un capuchon distinctif.

Cela fait paraître le cobra plus gros et plus menaçant pour un prédateur.

Les cagoules des cobras peuvent également avoir des motifs distinctifs, imitant parfois une deuxième paire d’yeux.

Autres stratégies et fonctionnalités

Certains serpents ont des caractéristiques uniques et des stratégies défensives.

L’opposé du camouflage, l’aposématisme, utilise des écailles aux couleurs vives pour signaler le danger à tous les prédateurs potentiels.

Les serpents de corail, parmi les serpents les plus venimeux du monde, sont de couleur vive avec des bandes horizontales rouges et jaunes.

Dans la nature, les couleurs vives signifient souvent du poison ou du venin.

Les serpents non venimeux imitent ou imitent souvent les serpents venimeux.

Comme les serpents de corail, les serpents royaux sont bagués de rayures aux couleurs vives.

Un prédateur peut ne pas regarder de si près les différences entre les deux et éviter le serpent royal.

D’autres serpents aplatiront leur tête pour paraître plus triangulaires.

Ce comportement imite les têtes triangulaires et plates des serpents venimeux comme les serpents à sonnette et les vipères.

Les serpents bagués ont un avantage particulier sur leurs prédateurs.

Lorsqu’un serpent avec des rayures horizontales se déplace rapidement, les rayures créent un effet de flou.

Comme on l’appelle, cette fusion scintillante confond un prédateur poursuivant, qui peut visuellement perdre complètement le serpent.

Certains serpents dégagent même une odeur musquée lorsqu’ils sont poursuivis.

Les serpents jarretière et les crotales ne sont que deux exemples.

Une odeur écrasante avertira un prédateur ou un humain à proximité et peut leur faire perdre l’appétit pour le serpent.

Attaque

Vraiment, mordre ou frapper un prédateur est un dernier recours pour un serpent.

Les frappes défensives nécessitent de l’énergie, qui pourrait être mieux dépensée pour trouver de la nourriture.

Les serpents venimeux ont une quantité limitée de venin et ne mordent généralement pas ou ne crachent pas de venin même lorsqu’ils sont confrontés à un prédateur.

La plupart des serpents ne veulent même pas arriver au point de confrontation et utiliseront d’abord l’une ou l’ensemble des stratégies ci-dessus.

Certains serpents vont simuler une attaque ou frapper un prédateur avant de recourir à une vraie morsure.

Les serpents venimeux crachent parfois leur venin sur un prédateur.

Le serpent dirigera le plus souvent le venin vers les yeux, ce qui peut aveugler temporairement ou définitivement un animal qui le poursuit.

Conclusion

Nous espérons que vous avez aimé apprendre comment les serpents se protègent.

Les serpents sont menacés par de nombreux prédateurs, notamment les oiseaux, les chats, d’autres mammifères, les humains et même d’autres serpents.

Lorsqu’il est poursuivi, un serpent évitera une confrontation avec son prédateur le plus longtemps possible.

Ils peuvent se cacher de leur prédateur, en se camouflant ou en s’enfouissant dans le sol.

Si possible, les serpents s’échapperont. D’autres utilisent leur corps pour dire au prédateur de reculer.

Certains serpents ont des stratégies et des caractéristiques de protection uniques.

Un serpent peut simuler une attaque avant de vraiment frapper un prédateur.